Visiter Venise en 3 jours

Aaaaaah Venise. Qui n’a jamais rêvé de passer un séjour à Venise en amoureux (si tu n’as pas d’amoureux t’as quand même le droit d’y aller), à se balader le long des canaux, de se prélasser sur les terrasses des cafés, ou bien tout simplement de s’abreuver de spritz à 2,50 euros, ce fameux cocktail à base d’Aperol ou Campari, de Prosecco et d’eau pétillante, natif de la région.

Venise, la sérénissime, cette ville née de la mer et tournée vers la mer. Plus calme qu’en été, c’est donc pendant les fêtes de noël que nous avons décidés de nous y rendre. Du coup, cela signifie moins de touriste et pour une ville comme Venise, cela fait une vrai différence (pouce vert). Bon j’avoue qu’on a eu un temps dégueulasse, pas un ciel bleu, seulement 50 nuances de gris, et pour une ville comme Venise cela fait aussi une vrai différence (pouce rouge).

Malgré ses quelques 435 ponts reliant ses quelques 121 îles, Venise est une petite ville qui se visite très bien à pied. Bien sûr, un séjour ici n’est pas complet sans prendre au moins une fois le vaporetto, ces bateaux-bus qui servent de moyen de transports principalement à Venise, mais la meilleur façon de s’imprégner de Venise reste la marche à pied. De toute façon c’est soit le vaporetto, soit la marche donc bon, en avant !

 

DSC_0320-2

DSC_0318-2

Visite de venise par quartier

Venise se divise en 6 quartiers, qu’on appelle ici les sestieri. Ils ont chacun leurs particularités : monuments bien connus ou trésors cachés, places calmes où il fait bon se reposer de l’agitation de Venise, délicieux restaurants et magnifiques hôtels.

Voici la liste des 6 sestieri de Venise que nous avons visité :

  • San Marco
  • Cannaregio
  • Castello
  • Santa Croce
  • San Polo
  • Dorsoduro

 

Plan-des-quartiers-de-Venise-570x336

 


#1 San Marco, le quartier où pullule les touristes

 

DSC_0967-2

 

Si vous cherchez le calme et la sérénité de Venise, pas de doute, vous n’êtes clairement pas au bon endroit (bon j’avoue la photo n’est pas très représentative, mais je vous promet en général y’a du monde). Le quartier San Marco est le quartier le plus visité de Venise car il rassemble les plus célèbres monuments de la cité. C’est donc un passage obligé pour tout voyage à Venise. Baladez vous sur la place Saint Marc, qui est considérée comme le centre de Venise, et qui est la seule place à se nommer « Piazza », les autres n’étant que des « Campo ». C’était à l’époque le centre politique, administratif et religieux de la ville. Maintenant c’est un endroit où tu te prend en photo en robe de mariée (je vous laisse deviner l’origine de la mariée, celui qui met la bonne réponse en commentaire gagne 2 places aller retour pour Venise, cool non ?).

 

DSC_0436-2

Que faire et que voir dans le quartier San Marco ?

  • La place Saint Marc
  • La basilique Saint Marc
  • Le Campanile, pour une vue dégagée (ou pas) sur les toits de Venise
  • Le Palais des Doges, pour visiter l’ancienne résidence des doges
  • Le pont des Soupirs
  • Le théatre de La Fenice

 

DSC_0553-2

DSC_0555-2DSC_0468-2DSC_0479-2DSC_0476-2

 

Les bonnes adresses touristiques dans San Marco :

  • Le Caffé Florian, pour ses espressos à 6,50 euros
  • Le Harry’s bar pour ses plats à plus de 50 euros
  • Baci & Pasta pour ses pâtes fraiches à emporter, façon pasta box (bonne adresse)

 

DSC_0573-2DSC_0415-2

 

 


 

#2 Cannaregio, le quartier plus tranquille de Venise

 

DSC_0381-2

 

A l’opposé de San Marco, le quartier de Cannaregio n’est pas touristique du tout et est même souvent délaissé. Il possède néanmoins quelques sites qui méritent la visite : églises, palais, et surtout le Ghetto, berceau de la communauté juive de la cité. Mais c’est surtout pour sa tranquillité que nous avons appréciés le quartier. Se balader dans ce dédale de petites ruelles, s’y perdre, s’amuser à prendre une direction et finalement se rendre compte que cela débouche sur un canal sans possibilité de traverser et devoir faire demi tour (on a de drôle de façon de s’amuser j’avoue), tout cela sans personne autour de nous, c’est vraiment plaisant, surtout dans une ville comme Venise.

 

DSC_0976-2DSC_0349-2DSC_0368-2DSC_1004-2DSC_0387-2

 

C’est aussi un super quartier pour profiter de la gastronomie vénitienne, et pour se loger dans des hôtels pas trop cher.

 

Que faire et que voir dans le quartier de Cannaregio ?

  • Le ghetto, le quartier juif de Venise
  • La cathédrale gothique della Madona dell’Orto
  • Le palais Ca’ d’Oro
  • La Strada Nuova, la rue commerçante du quartier
  • Faire un tour de vaporetto en prenant la ligne 1 depuis l’arrêt Piazzale Roma jusqu’à l’arrêt San Marco

 

 

DSC_0318-2DSC_0687-2DSC_0697-2

 

Les bonnes adresses dans le Cannaregio :

  • Casa Mia, petit restaurant caché dans une petite ruelle, excellentes pizzas
  • Camino, osteria avec des cicchettis et des spritz pas cher
  • Rétro Wine Bar, juste à côté du Camino, bar aux allures jazz avec de bons cocktails

 

DSC_0356-2

 

 


 

#3 Castello, le quartier atypique de Venise

 

DSC_0523-2

 

Le quartier du Castello est le plus vaste des quartiers de Venise et il s’étend sur toute son extrémité est. On y trouve le fameux Arsenal, à savoir le chantier naval de Venise, mais aussi les Jardins Napoléoniens, propices à d’agréables balades, le long de la rive sud, qui ont créés au début du XIXème siècle pour offrir un peu de verdure aux vénitiens. Nous ne sommes pas restés trop longtemps dans ce quartier qui pour nous se fait assez rapidement une fois les attractions touristiques passées.

 

DSC_0537-2DSC_0507-2DSC_0528-2

Que faire et que voir dans le quartier du Castello ?

  • l’Arsenal, malheureusement interdit au public, vous pouvez en revanche visiter le musée qui retrace l’histoire maritime commerciale et militaire de Venise
  • Les Jardins Napoléoniens
  • Balade le long des du Quai des Partisans, pour sa vue sur la rive sud

 

DSC_0543-2DSC_0541-2DSC_0539-2DSC_0500-2

 


 

#4 Dorsoduro, le quartier bohème de Venise

 

DSC_0965-2

 

Le quartier du Dorsoduro est un quartier bohème qui englobe la zone sud-ouest de Venise ainsi que l’île de Giudecca. Le nom du quartier signifie littéralement « crête dure » en italien, puisque l’endroit se trouve sur de la terre assez ferme et qu’il s’agit de l’une des zones les plus hautes de la ville.

On a aimé se balader dans les petites ruelles du quartier et s’y perdre. Rendez vous dans la boutique Ca’ Macana, pour aller admirer les masque de vénitien, qui ont servis dans des films tels que « Eyes Wide Shut » ou encore « 50 nuances de grey » (grand film). Vous pouvez même vous prendre en photo avec les masques, en les manipulant avec le plus grand soin évidemment !

 

DSC_0944-2

 

C’est un des quartiers de Venise les plus animés : bars et restaurants sont concentrés autour du Campo San Barnaba et du Campo Santa Margherita. Vous y trouverez pleins de petites osteria,  où vous pourrez vous régaler avec des cicchettis et des spritz pour vraiment pas cher.

 

Que voir et que faire dans le quartier du Dorsoduro ?

  • La collection Peggy Guggenheim, pour les amateurs d’art contemporain
  • La Basilica di Santa Maria della Salute
  • Le palais Ca’Rezzonico
  • Squero si San Trovaso, chantier naval qui répare les gondoles
  • La Punta della Dogana, bâtiment qui servait à collecter les taxes des bateaux qui venait commercer sur le Grand Canal
  • Ca’ Macana, pour leurs masques tous plus beau les uns que les autres

 

DSC_0950-2DSC_0594-2DSC_0954-2DSC_0948-2

 

Les bonnes adresses dans le Dorsoduro :

  • Al Squero, osteria avec cicchettis et spritz pas cher
  • Trattoria Altanella, restaurant très sympa avec une belle terrasse

 


 

#5 San Polo, le lieu de vie des Vénitiens

 

DSC_0632-2

 

Le quartier de San Polo a été établi autour du Pont du Rialto. Il s’agit de l’un des plus beaux sestieri de Venise et c’est aussi dans ce quartier que les premiers habitants se sont installés car il s’agissait d’un endroit non exposé aux inondations. Si vous y avez l’occasion, rendez vous au marché du Rialto, où vous retrouvez toute les influences maritimes de la pêche vénitienne. Malheureusement nous n’avons pas pu y aller car il y a eu plusieurs inondations sur le lieu du marché durant notre séjour.

Bien entendu, traversez le fameux pont du Rialto, l’un des quatre ponts qui traverse le Grand Canal mais aussi le plus vieux pont de Venise, qui repose sur plus de 6 000 pilotis (pas de souci c’est stable, j’ai testé en sautant dessus, il a pas bronché).

 

DSC_0425-2DSC_0590-2DSC_0592-2

 

Que voir et que faire dans le quartier San Polo ?

  • Le Pont du Rialto
  • Le marché du Rialto
  • Le quartier en soi, se balader entre les canaux

 

DSC_0615-2DSC_0626-2DSC_0648-2

 

Les bonnes adresse du quartier :

  • l’Bacaro de’ Bischeri, pour ses petits sandwiches à composer soi même
  • Antico Panificio, restaurant pour ses pizzas et ses pâtes
  • Da Mamo, restaurant pour ses pizzas et ses pâtes

 

DSC_0969-2

 

 


 

 

#6 Santa Croce, la porte d’entrée de Venise

 

DSC_0602-2

 

Santa Croce est l’un des quartiers les moins touristiques de Venise. Il s’agit de la seule partie de la ville où est autorisé le trafic routier (bouuuuuuuh, ca vaut même pas la peine d’en parler alors !). Bon j’avoue on arrive pas tous en bateau à Venise, excuse. C’est ici que se trouve la Piazzale Roma, la gare routière de Venise ; celle-ci vous sera particulièrement utile si vous souhaitez faire la liaison entre Venise et l’aéroport en bus, comme nous donc (et beaucoup de touristes je pense). C’est un quartier modeste et industrielle qui n’a pas beaucoup d’intérêt.

 

La bonne adresse dans le quartier de Santa Croce ?

  • Arcicchetti Bakaro, pour ses cicchettis et spritz pas cher

 

DSC_0604-2DSC_0606-2

 

 


 

Bonus : les îles de Murano et Burano

 

DSC_0875-2

 

Durant notre séjour, nous avons pris le vaporetto pour nous rendre sur les îles de Murano et Burano, la première reconnue pour ses artisans spécialisés dans le soufflage du verre et la seconde pour ses maisons vivement colorées.

 

Murano

Nous avons été vraiment déçu par la visite de Murano. Peut être dû à la période à laquelle nous nous sommes rendu, nous avons trouvé l’île déserte à notre arrivée, pas un chat (enfin au final c’est tout ce qu’on a croisé, un chat) à l’horizon. Le seul point intéressant de cette île reste vraiment la visite d’une soufflerie de verre. Nous y sommes resté qu’une petite heure et nous avons repris le vaporetto direction Burano.

 

DSC_0814-2DSC_0812-2DSC_0823-2DSC_0822-2

 

Burano

Là par contre, bouyaaaaa, ces couleurs ! L’île est une vrai peinture en soi. A l’époque, les femmes de l’île peignaient leur maison pour que leurs maris, pêcheurs, les voient de loin (en espérant qu’aucun soi daltonien). Nous avons tellement aimé nous balader sur cette petite île, à voir toutes ces maisons aux couleurs vives. Comparé à Murano il y avait déjà plus de monde mais cela restait raisonnable pour profiter du calme sur place. En été les couleurs sont certainement encore plus belles, mais je pense que l’île doit être tellement assiégée par les touristes que ca gâche le truc (ou le machin). Vous ne trouverez ici aucun grand palais ni monuments majeurs, mais simplement un petit village, avec ses canaux et ses pêcheurs.

 

DSC_0852-2DSC_0833-2DSC_0877-2DSC_0863-2DSC_0904-2DSC_0910-2

 

En tout cas une chose est sûr, vous repartirez avec bons nombres de photos dans votre appareil.

Comptez environ 15 minutes pour vous rendre de Venise à Murano et 30 minutes de Murano à Burano, le départ de Venise se trouvant au nord du quartier du Cannaregio. On vous conseille de réserver une-demi journée pour profiter de ces deux îles tranquillement.

 

 


 

 

Durant notre séjour, nous avons également pu observer le fameux phénomène d’Acqua Alta, qui engendre de nombreuses inondations dans Venise. Mais enfaite c’est quoi « l’Acqua Alta » ?

 

L’Acqua Alta, c’est quoi ?

Déjà il faut savoir que c’est un phénomène qui fait que l’eau monte (whaaaaaaat, bouuuum !). Non sérieusement, il faut savoir que c’est un phénomène périodique, souvent en hiver et printemps, qui se produit lorsque la mer adriatique monte d’un cran. A ce moment là, Venise se retrouve plus ou moins inondée.

 

DSC_0668-2DSC_0661-2

 

Lorsque le niveau de la mer commence à augmenter, les sirènes donnent l’alerte (forcément en plein nuit sinon ca serait pas drôle) dans toute la ville, et les autorités vénitiennes mettent en place des passerelles surélevées dans les principales zones de passage pour que les piétons puissent circuler. Ces jours-ci, les habitants de Venise n’oublient pas de mettre leurs bottes de pluie (où sinon si t’es un touriste comme nous, t’achète des « capotes » pour chaussures pour pas les ruiner et là tu peux faire le warrior en allant dans les parties inondées).

 

DSC_0785-2

 

Généralement les premiers endroits impactés sont la place Saint Marc et ses rues aux alentours, car il s’agit de la partie la plus basse de Venise. Même si le phénomène peut faire rire (j’avoue que j’avais la classe avec mes capotes rose aux pieds, je m’amusais comme un enfant dans l’eau), c’est un problème très sérieux pour la ville et ses habitants car cela entraine chaque années des dégâts et dommages irréversibles sur la lagune de Venise.

 

DSC_0779-2DSC_0768-2DSC_0937-2DSC_0791-2DSC_0761-2

 

 


 

 

Et enfin pour finir, gondole ou pas gondole (aaaaaah bah c’est pas trop tôt, il en parle enfin, il était bien mignon avec son article lui mais c’est tout ce que je voulais savoir moi) ? Alors pour répondre à cette question, de notre point de vue, non. Il faut savoir que les prix sont très cher et varie autour de 80 et 100 euros selon l’endroit. Et quand tu décides de venir à Venise en amoureux (donc souvent c’est à deux on est d’accord), cela fait presque 50 euros chacun pour 30 minutes de balades et même si l’expérience doit être très sympa (si l’on occulte le fait que certains canaux sont parfois saturés de gondoles, surtout en été), nous ne trouvons pas que cela vaut le coup. En l’occurrence nous préférons prendre le vaporetto et faire une balade sur le Grand Canal (7,50 euros pour 90 min ou 20 euros pour une journée entière), même si ce n’est pas exactement la même chose j’en conviens.

C’est un choix personnel, certains ne seront pas prêt à mettre ce prix là, d’autres oui car pour eux une visite à Venise n’est pas complète sans tour en gondole, ce que je peux comprendre. Evidemment quand tu viens à plusieurs, le prix est divisé selon le nombre de personnes et donc cela revient moins cher. Le bon plan est de partager la gondole avec d’autres personnes pour au final payer moins cher (cela revient en général à 30 euros chacun).

 

DSC_0455-2

 

Voilà j’espère que cet article vous aura un peu aiguillé sur les choses à faire et à voir à Venise ainsi que sur les endroits où manger. Pour plus d’infos, n’hésitez pas à m’envoyer un message ou mettre un commentaire en bas de l’article.

 

DSC_1005-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « Visiter Venise en 3 jours »

  1. Super! Merci pour votre article !
    Nous allons pour la première fois à Venise dans 3 semaines. On arrive à l aéroport le vendredi à 14:30 et on repart à 21:00 le dimanche. Vous nous conseillez de visiter dans quel ordre ?
    Merci d’avance 🙂
    Laura et Matthieu

    J'aime

    1. Hello, merci beaucoup !

      Génial, vous allez adorez Venise, il n’y a pas vraiment d’importance, Venise est une petite ville, mais si il venait à vous manquer du temps, je vous conseille de ne pas visiter le quartier du Castello, qui ne porte pas vraiment d’intérêt. Vous pouvez aussi faire l’impasse sur l’île de Murano (à moins de vouloir visiter une verrerie). Pour le reste l’ordre importe peu 🙂

      Passez un bon séjour !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s