Le Parc OMEGA

Une virée en voiture à la rencontre des animaux sauvages du Canada, ca te tente ?

Ta réponse est NON : Va jouer au Cluedo sous une tente avec ton chat Caramel et ferme ta gu****.

Ta réponse est OUI : Bienvenue au Parc OMEGA, un endroit où même ton lapin Rasmussen qui ferait 10 fois le tour de sa roue, bah ca serait banale en comparaison.

(Soyons clair, je n’ai rien contre les chats et les lapins)

 

DSC_0296

 

Situé en plein cœur de la nature québécoise, et plus exactement dans la région de l’Outaouais, le principe est simple. Le parc permet de découvrir de nombreuses espèces d’animaux sauvages de la faune nord-américaine. A savoir des orignaux, wapitis, bisons, loups, ours et plus encore … le tout dans leur milieu naturel.

Pour cela, voici ta trousse d’équipement qu’il te faudra pour réaliser cette activité dans les meilleurs conditions :

  • Une voiture (avec toit ouvrant c’est le top)
  • Un appareil photo 
  • Une paire de jumelle 
  • Une caméra 
  • Des carottes (pour les animaux et non pour toi, si tu as faim prépare toi une salade de carottes râpés au préalable)

En effet, la visite du parc s’effectue en voiture sur un chemin balisé d’une durée d’environ 15 km. Excepté à certains endroits du parc, il t’est interdit de sortir de la voiture, sous peine d’un bras ou d’une jambe en moins (il se peut que tu croises un loup ou deux par ci par là en liberté).

Divers cervidés viendront directement jusqu’à toi où tu pourras les nourrir depuis ta voiture (avec les carottes, mais pas les râpés qui sont pour ton usage personnel).

Bien sûr, tout le monde connaît les cervidés. Pour ceux qui ne connaissent pas (probablement juste 1/10 de la population mondiale), voici une courte définition.

  • Okay Google, c’est quoi des cervidés ?

Les Cervidés (Cervidae, du latin cervus « cerf », apparenté au grec κεραός / keraos, « cornu ») forment une famille de mammifères ruminants présentant un nombre pair de doigts. Elle comprend notamment les cerfs, les chevreuils, les rennes, les élans et les daims (pas les chocolats), ainsi que des espèces moins connues appelées pudus.

En revanche, tu ne nourriras pas les loups ou les ours avec des carottes, d’ailleurs tu ne les nourriras pas tout court à moins que tu veuilles leur servir de souper.

Le déroulement du parcours 

La visite débute directement par la rencontre avec plusieurs espèces de cervidés (wapitis, cerfs, daims, etc …) qui viennent immédiatement te harceler à ta fenêtre à la recherche d’une dose de bêta-carotène. Le spectacle est assez amusant à voir. Une fois la carotte donnée, ils passent presque automatiquement à la voiture suivante quémandés leur nouvelle carotte.

DSC_0228-2
« J’aime la béta-carotène »

 

DSC_0244
« Bonjour toi, t’a pas une carotte ? »

 

DSC_0075
« Pas mauvaise cette carotte, elle est bio ? »

 

Le plus impressionnant reste les cervidés mâles adultes avec leurs grands bois. A chaque visites de leur part, nous avions toujours peur qu’il y ait un choc contre la voiture.

DSC_0169
« Si tu veux passer, il y a une taxe d’une carotte par personne »

 

DSC_0165
« Si tu veux pas que j’éclate ton rétro, file moi une carotte »

 

DSC_0152-2
« T’as vu c’est important un rétro ! »

 

Après les 3/4 de notre paquet de carottes vidées et un dernier bisou, il est temps de quitter nos chères cervidés.

DSC_0103
« Tu crois que je les ais pas vu tes carottes râpés ? »

 

DSC_0226
« Allez bisou ! Et ramène plus de carottes la prochaine fois stp »

 

Un petit sentier pédestre qui contourne un lac d’une quinzaine de minutes nous a ensuite permis de nous dégourdir les jambes et de constater que la nature canadienne pouvait être très belle.

DSC_0062
« La nature en Outaouais »

 

DSC_0124
« Sympa ce petit reflet du lac »

 

On reprend ensuite la route direction la prairie des bisons.

Atteignant près d’une tonne, on est impressionnés par cet animal dont sa force et son poids est considérable. Aucun grillage de sécurité entre le sentier et les animaux, c’est un vrai face à face avec l’ongulé (autre mot compte triple au scrabble). Seulement à quelques mètres de nous, paisiblement, ils broutent l’herbe de leur prairie.

DSC_0211-2
« Je suis au régime, seulement de l’herbe »

 

DSC_0214
« Seulement de l’herbe fraiche par contre »

 

DSC_0216-2
« Un bison en plein lunch »

 

Le vrai coup de cœur, c’est notre rencontre avec les petits renards d’arctiques. De vrais petites peluches pour enfants ! Puis si t’es pas convaincu, écoute leur petit cris qui est vraiment trop cute ! Plus petit que le renard roux, sa fourrure peut être blanche ou grise (renard argenté, renard bleu). On reste près d’un quart d’heure collé à la vitre, à observer ces petites boules de poils s’amuser entre eux.

DSC_0194
« Une peluche d’arctique »

 

Puis après les renards d’arctiques, on visite les loups d’arctiques, impressionnant par leur poils blanc. Inutile de leur tendre une carotte, leur régime est uniquement composé de viande.

DSC_0272-2
« Vous me reconnaissez pas ? Je joue Fantôme dans GOT »

 

DSC_0270
« Je rigole, j’ai pas été retenu au casting »

 

La visite se termine par la vallée des ours.

Un peu déçu je dois l’avouer, je m’attendais à voir des ours plus imposants et impressionnant. Au final on a pu apercevoir des ours de taille moyenne, s’expliquant sans doute par le jeune âge de ceux là. Ou bien je confond avec une autre espèce d’ours, je sais pas. Mais le spectacle est quand même captivant. C’est pas tout les jours qu’on aperçois des ours noirs dans leur habitat naturel.

Après les loups et les ours, je me remémore alors la scène du dessin animé « Balto » de la confrontation avec les deux animaux, où notre chien/loup finit vainqueur.

DSC_0279-2
« Laissez moi tranquille, je me suis fais battre par un semi loup »

 

DSC_0289-2
« C’est bon j’arrête de bouder, puis de toute façon c’était pas moi dans le dessin animé »

 

DSC_0282-2
« Moi j’ai la classe, observez ma démarche nonchalante »

 

Avec toute les pauses effectuées pour observer les animaux et les balades pédestres, nous sommes restés presque 5 heures dans le parc, alors que le site indique environ 1h30 pour l’ensemble. J’admet qu’on a bien pris notre temps, je pense qu’entre 3h et 5h est nécessaire pour profiter pleinement du parc OMEGA.

 

DSC_0263

DSC_0091

 

LE BON PLAN

En général, on te conseille de prévoir un sac de carotte par personne pour nourrir les cervidés, mais si tu es comme nous et que tu n’as jamais appris à rationner ta nourriture et que ton stock est déjà épuisé au bout de 30 minutes, prévois plutôt deux sacs par personne.

 

Horaire et Tarifs : 

En haute saison (du 16 juin au 2 septembre) : 09h – 19h / entrée adulte : 30,44 $

En basse saison (du 9 octobre au 17 mai) : 10h – 17h / entrée adulte : 26,96 $

Saison intermédiaire : (du 18 mai au 15 juin) : 10h – 17h / entrée adulte : 28,70 $

 

Comment s’y rendre, parc OMEGA (399, Route 323 Nord, Montebello, Québec JOV 1LO) : 

A partir de Montréal :

  • Prendre Autoroute 720 W à Le Sud-Ouest
  • Prendre Autoroute 13 N, Route Transcanadienne/Autoroute 15 N et Autoroute 50 O en direction de QC-323 N à Notre-Dame-de-Bon-Secours-Partie-Nord. Prendre la sortie 210 de Autoroute 50 O
  • Rouler jusqu’à votre destination et tourner à droite sur QC-323 N

A partir de Québec :

  • Prendre QC-175 N et Boulevard Charest E en direction de Autoroute 440 O
  • Suivre Autoroute 40 O, Autoroute 640 O et Autoroute 50 O en direction de QC-323 N à Notre-Dame-de-Bon-Secours-Partie-Nord. Prendre la sortie 210 de Autoroute 50 O
  • Rouler jusqu’à votre destination et tourner à droite sur QC-323 N

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s