Séjour à Nusa Penida

Chose promise, chose dû ! Après Bali, voici l’article sur Nusa Penida, une île encore sauvage par sa nature et préservée du tourisme. Nous avions décidés de ne pas séjourner seulement sur Bali, souhaitant découvrir autre chose. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus ! Quand on rajoute à cela notre baptême de plongée sous-marine avec le centre de plongée Warnakali, ce fut vraiment un séjour de rêve …

Transfert Bali – Nusa Penida 

Mais commençons par le commencement, à savoir le transfert entre l’île de Bali et celle de Nusa Penida. On contacte notre chauffeur préféré !

  • « Salut Nyoman, tu es dispo pour venir nous chercher au Pajar House et nous déposer au port de Sanur ? »
  • « Bonjour Guillaume, pas de problème »

Le tour est joué, direction le port de Sanur, lieu où tout les départs vers les îles de Nusa se font.

Je dis bien les îles de Nusa car en réalité il en existe 3 :

  1. Nusa Penida : bien que ce soit la plus grande des 3, elle demeure plus confidentielle. Accidentée et en partie recouverte de forêt, elle est restée sauvage. La plupart des visiteurs viennent à la journée découvrir ses champs d’algues, ses impressionnantes falaises et quelques belles plages sur la côte Sud.
  2. Nusa Lembogan : Légèrement vallonées, elle abrite de nombreuses petites criques de sable blanc. Son gros point fort est que Nusa Lembogan propose un panel varié d’activités sportives. Plongées sous-marines, surf, snorkeling, paddle, kayak, … Mais c’est également la plus touristique.
  3. Nusa Ceningan : C’est la plus petite des 3 îles qui combine à la fois calme et animation. Par sa petite taille, elle regroupe vers un même secteur bars, restaurants, et activités sportives.

Rendu à Sanur, nous avions réservés, par le biais de notre hôtel sur Penida, un speed boat de la compagnie « Maturi Express » (un des meilleurs selon nous en terme de rapport/qualité prix). Le transfert s’est bien passée, et la mer était calme, donc pas trop de secousse dans le bateau.

Pour un trajet en speed boat, il faut compter environ 200 000 Rp, et envrion 45 minutes de traversée le temps de partir et d’accoster ensuite.

DSC_0264

On arrive donc en fin d’après-midi sur l’île de Nusa Penida avec un grand soleil, et une chaleur toujours au rendez-vous (je vous est épargnés les moments coups de soleils dans l’article précédent of course !). Nous débarquons donc au port de Toyapakeh où nous attend un chauffeur de l’hôtel pour nous mener directement à notre lieu de villégiature (pas de répétition du mot hôtel comme ça eheh).

Mais quel est cet établissement qui permet de réserver en avance son transfert de Bali directement jusqu’à l’hôtel ?! J’y viens mes cocos !

 

Namaste Bungalows – Hôtel

Nous avions réservés un seul hôtel pour notre séjour sur l’île, à savoir donc le Namaste Bungalows, fleuron de l’hôtellerie française ! Car oui, il s’agit d’un hôtel français, le premier sur Nusa Penida. Nous avons eu la chance rencontrer Sarah qui est la gérante et avec qui nous avons pu discuter un peu.

Evidemment la plupart des pensionnaires de l’hôtel fut des français mais ca a été sympa d’échanger avec quelques uns d’entres eux.

[ Namaste Bungalows a ouvert en juillet 2013, il est le premier hôtel bâti dans cette zone de Nusa Penida.

Entourée par les eaux cristallines de l’océan Indien et trônant majestueusement au cœur d’une nature luxuriante aux couleurs et odeurs exotiques des jardins tropicaux qui l’entoure, Namaste Bungalow offre une atmosphère incomparable. C’est un oasis de tranquillité à quelques minutes de Crystal Bay et de l’accueillant village de Sakti.
L’hôtel comprend 10 bungalows et 10 mini-suites agencés autour d’un lobby, d’un délicieux restaurant et d’ une piscine surplombant la vallée et les baies de l’Ouest de Nusa Penida. ]

En arrivant à l’hôtel, on nous propose de nous assoir et de profiter d’un jus offert pendant que nos valises sont directement emmenées dans notre chambre, ou plutôt devrais-je dire notre mini-suite !

Chambre spacieuse (avec climatisation of course !), grande salle de bain, terrasse avec vue sur la forêt, rien n’est laissé au hasard. Tout est propre, c’est un sans faute 10/10 messieurs dames, oui je m’improvise jury !

DSC_0268DSC_1069DSC_1120DSC_1121

 

Déplacement sur Nusa Penida 

Vroom vroom … on fait rugir le moteur du scooter !

Moins de touristes sur Nusa Penida = balades en scooter. Nous avons donc décidé de louer un scooter à la journée par le biais de l’hôtel. Il faut savoir que les réservoirs ne sont pas toujours plein (même jamais) quand on décide de louer un scooter, c’est ensuite à nous d’acheter de l’essence dans les petites boutiques que l’on croise le long de la route. Généralement l’essence se trouve dans des bouteilles d’eau ou des bidons.

Comptez 100 000 Rp (=envrion 5 euros) pour la location à la journée et 20 000 Rp pour une bouteille d’essence.

Bon j’avoue, moins de tourisme donc moins de trafic, mais étant donnée que l’île reste encore sauvage et que certaines de ses routes (ou plutôt sentier digne d’un vrai rodéo) sont pas encore en bon état, il faut quand même faire très attention dans certains endroits de l’île. Mais sinon c’est un vrai régale de conduire, de découvrir l’île à travers ses chemins sinueux, de rouler sous les palmiers à 2m de plages magnifiques (je vous épargne la aussi les coups de soleils).

Encore une fois, ne faite pas l’impasse sur le casque qui est obligatoire ! Car si encore à Bali la plupart le portait, sur Nusa Penida presque tous les locaux ne le mettent pas. Même si le trafic est faible, les accidents ne son pas rares sur les routes abimés.

 

 

Itinéraire – A la découverte de Nusa Penida 

Nous n’avons pas vraiment fait de réels visites sur l’île, mais plutôt profiter du cadre pour se reposer. Malgré tout, nous avons pu apercevoir quelques belles choses dans ce petit coin de paradis.

 

  • Goa Giri Putri / Kelingking beach 

 

Le temple de Goa Giri Putri est un des hauts lieux de pèlerinage des hindouistes de Bali. Accessible en une trentaine de minutes du port de Toyapakeh par la route principal (donc de qualité), il est situé à l’intérieur d’une grotte impressionnante à laquelle on accède par un petit boyau de quelques mètres, assez surprenant et déconcertant. A déconseiller à tout les claustrophobes.

Nous avons dû en amont louer un sarong (pièce de tissu pour cacher la peau quand l’on rentre dans un temple) afin de pouvoir rentrer dans la grotte. Pour cela il faut d’abord gravir une centaine de marche pour parvenir à cette petite embouchure.

Par respect à l’égard des cérémonies en cours je n’ai pas pris de photos dans la grotte. Mais ce qu’on peut voir à l’intérieur est magnifique. Une fois passé par ce petit trou de souris, nous arrivons dans une énorme cavité, humide et sombre où de nombreux locaux sont en train de suivre une cérémonie. Il y règne une atmosphère assez étrange, où se mêle touristes et prières, accompagné d’un silence assourdissant.

Environ 20 minutes après, nous sortons par l’autre côté de la grotte, et il suffit de suivre le chemin pour revenir de l’autre côté à son point de départ.

 

 

Petit arrêt le long d’une plage de sable noir …

DSC_1088

 

Kelingking Beach 

C’est THE photo instagram par excellence ! Superbe lieu, vue à couper le souffle, une fois rendu en bas, attention vous êtes au paradis.

Le rocher de Kelingking Beach ressemble un peu à l’épine dorsale d’un dinosaure qui viendrait s’abreuver dans la mer. Sur Google Map la baie a d’ailleurs été baptisée T-Rex Bay. Kelingking veut également dire « petit doigt » en indonésien, va savoir pourquoi …

Mais attention, la plage de Kelingking se mérite ! Car pour la rejoindre, vous devrez emprunter un chemin qui descend le long de la falaise, à vos risques et périls car très escarpé ! Il faut environ 45 minutes, équipés de bonnes chaussures en s’accrochant à des branches d’arbres à certains endroits, pour descendre jusqu’à la plage et environ 1 heure pour remonter.

Nous avons donc entrepris la descente moi et mon acolyte, casque à la main et espadrille dans les pieds (quoi?). Au bout de 30 minutes de descente finger in the noze, machine arrière ! Mon acolyte n’en peux plus et nous décidons de remonter, comme une autre personne juste avant nous.

Nous ne verrons donc pas la plage …

DSC_1145

 

Bars – Restaurants

  • Restaurant Namaste Bungalows

Pas besoin d’aller chercher bien loin, le restaurant de l’hôtel Namaste Bungalows est très bon, la carte est variée et la terrasse du restaurant également joli. Malgré quelques coupures d’électricités (une île encore sauvage vous disais-je), vous y mangerez très bien. Le gros plus, c’est que le service est en continue du matin jusqu’au soir.

  • Amok Sunset 

#WarningPépite

Gros coup de cœur pour cet endroit ! Le restaurant et Sunset bar Amok bénéficie d’une vue exceptionnelle.

Le lieu a ouvert ses portes à Nusa Penida en aout 2018. Son emplacement est exceptionnel, face au coucher de soleil d’un côté et au mont Agung de l’autre, sur une colline qui domine la mer juste à côté de Gamat Bay

Vous pourrez déguster de merveilleux cocktails ainsi qu’un bon repas le tout au bord d’une piscine à débordement. Le meilleur moment pour y venir est évidemment au coucher du soleil, ce que nous avons fais.

Après un petit chemin d’une vingtaine de minutes en scooter à travers la forêt, nous arrivons à Amok et directement un serveur nous accueille pour nous mener directement sur la terrasse du bar. Après 1h à se prélasser dans la piscine, un coucher de soleil et deux cocktails, nous ressortons de l’endroit émerveillés par l’expérience (oui je qualifie carrément la chose comme une expérience à vivre).

 

DSC_1166DSC_1182

Le baptême de plongée sous-marine avec Warnakali !

Y-a-t-il meilleur endroit pour réaliser un baptême de plongée sous-marine ?! Peut-être, je ne sais pas, mais en tout cas la barre est déjà bien haute !

Pour effectuer ce premier baptême, nous avons choisis le centre de plongée Warnakali .

La création de ce centre provient de deux plongeurs, ayant, cumulé à deux, effectués plus de 4 000 plongées à travers le monde. Ca vous donne une idée du niveau de compétences de ces gars là !

Ouvert depuis quelques années, Warnakali propose des baptêmes de plongée mais aussi des certifications, ou bien juste des journées de plongée. Pour nous notre baptême s’est déroulé sur deux jours.

  • 1ère journée

Il est 16h30 quand on vient nous chercher à notre hôtel (transfert compris dans le prix) direction le centre de Warnakali. Nous arrivons sur les lieux et Célia, notre instructrice, nous attendait déjà. Nous découvrons l’endroit avec émerveillement. Niché sur un promontoire, le centre a une vue imprenable sur l’océan et le mont Agung qui se trouve juste en face. Et je ne parle même pas de la piscine de 3m de profondeur, à débordement, qui sert d’entrainement pour les baptêmes et d’assurer des formations plus professionnelles.

Quelques connaissances sur les équipements et sur la plongée en général qu’il est temps d’enfiler la combinaison et d’aller dans la piscine. Quelques exercices pour la pratique, comment équilibrer les oreilles une fois dans l’eau, les gestes pour se comprendre, etc …  hop on est fin prêt pour demain ! Le temps de profiter du coucher de soleil et il est déjà l’heure de rentrer à l’hôtel.

  • 2ème journée

7h00 quand le réveil sonne, notre chauffeur vient nous chercher à 7h30 direction le port de Toyapakeh où nous attendent Célia, Yann (un des deux plongeurs qui a créé ce centre) et quelques autres plongeurs.

On monte sur le bateau direction la plage de Crystal Bay pour effectuer notre première plongée, accompagnés de Célia. Et là …

Nous découvrons un autre monde, le monde de la mer. Un endroit où prospère un nombre inimaginable d’espèces marines. Du corail, une tortue, et évidemment des poissons à perte de vue. Un vrai aquarium naturel !

Nous sommes confrontés à de nouvelles sensations, celle de respirer dans l’eau notamment, qui peut effrayer au début mais qui devient tellement naturel après quelques minutes.  On ne fait même plus attention tellement notre esprit est ailleurs, ébahis par ces nouvelles couleurs et ce nouvel environnement.

Bien sur, ce n’est pas pour autant qu’il faut en oublier ses dangers. La plongée sous-marine a ses règles. Et Célia était là pour nous guider à travers nos deux plongées.

C’est grâce à elle que nous avons pu profiter de ce baptême de plongée en toute sécurité.

Après 50 minutes de plongée il est temps de remonter pour profiter d’une petite salade de fruit et d’un bon café pour se reposer. Le temps également d’échanger nos ressentis sur la plongée, tout ça en compagnie de Timon !

Direction les alentours de Toyapakeh pour la seconde plongée et rebelote, que du plaisir !

Il est environ 13h, c’est déjà l’heure de rentrer. Pour une première expérience de plongée sous-marine, nous ne regrettons absolument pas notre choix de Warnakali.

Il y a bien entendu d’autres centre de plongée sur l’île mais ne les ayant pas testés, je ne peux que vous conseiller le centre de plongée Warnakali, avec qui vous serez assurés de passer un bon moment.

DSC_1131DSC_11402b427407-268c-4789-8287-894a7fad4b57feb78b35-8fb2-4d9f-9f35-ac1f4996111b2752c731-d165-432d-8f03-6da9b1c4496b6b751c28-aeba-4844-b6bf-5d812a0cdfa1

 

Ainsi s’achève mon article sur Nusa Penida, une île qui a, pour l’instant, toujours son charme brute par son état sauvage !

 

 

 

Un commentaire sur « Séjour à Nusa Penida »

  1. Coucou Guillaume super tu vas pouvoir écrire un livre bien écrit et belles photos au plaisir de lire la suite je pense sur auckland bonne continuation très belle expérience pour vous bonne nuit dans le van bisous à tous les deux

    Envoyé depuis mon appareil mobile Samsung.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s